Intention et Intelligence Collective

Si nous partons du principe que participer à l’Intelligence Collective consiste à participer à quelque chose qui nous dépasse, qui serait l’expression du vivant, celle d’une conscience collective vivante, qui dépasse celle des individus et des groupes, alors se pose la question de l’intention individuelle à vouloir y prendre part.

Pourquoi vouloir faire partie de l’aventure IC (Intelligence Collective)? Un moyen de se sponsoriser et donc d’exister? Un effet de mode? Vouloir faire partie des pionniers et donc un effet de l’ego? Je pourrais continuer cette liste, je vous propose plutôt de bien vouloir regarder ce qui nous meut profondément à vouloir y contribuer.

Ce qui m’anime en écrivant ce billet c’est que si nous souhaitons y participer en partant de motivations égotiques, alors nous reflétons l’ancien paradigme (individualisme et valeurs de compétition et de pouvoir). Le nouveau paradigme, basé sur la coopération, notamment, induit une part de don, de générosité, de vouloir participer à quelque chose qui nous dépasse, qu’Internet facilite et développe de manière exponentielle. Il est question d’assumer que nous sommes une goutte d’eau dans un océan qui nous dépasse, nous sommes la bactérie à l’échelle du vivant. Seulement, à la différence de celle-ci, nous décidons de participer à la Vie de manière consciente et donc délibérée. Nous sommes un maillon et rien de plus et cela nous conduit à l’humilité.

Une graine semée ici poussera peut-être ailleurs, grâce à une autre personne, un autre collectif… Acceptons l’aléatoire du vent de l’IC et acceptons d’y apporter régulièrement notre pierre quel qu’en soit le résultat.

Evidemment se pose aussi la question de l’équilibre entre le gratuit, le don, le bénévolat et ce qui se paye, en Euros ou autre monnaie alternative. Le tout gratuit n’est pas réaliste et le tout payant est dépassé, la finance spéculative a épuisé la valeur « argent/monnaie » et la notion même de valeur est à repenser (au sens de Patrick Viveret ou Philippe Derudder).

L’Intelligence Collective nous invite à recréer du lien et de la coopération en revisitant les modalités de la reliance. Le besoin de lien a contribué à créer toutes les religions et au bout d’un moment, nombreux sont les adeptes qui sont devenus sectaires, voulant convertir les autres, les évangéliser (selon les religions) induisant le besoin d’amener celui qui est différent dans son modèle. L’Intelligence Collective induit la biodiversité, c’est-à-dire recréer des liens durables entre les humains et aussi entre les humains et tous les règnes de la vie, tout en maintenant la liberté et la diversité d’opinions et de manifestations de cette IC.

En voilà un nombre de défis importants! En clarifiant nos intentions, nous contribuons de facto à faire grandir l’IC. Elle devient alors plus mature, plus consciente, plus responsable et de ce fait, plus durable.

Christine Marsan

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Intention et Intelligence Collective

  1. Bonjour Christine,
    M’autorises-tu à publier cet article sur mon blog ?
    Je peux, du coup, ajouter un petit texte sur toi, si tu me l’envoies.
    Bises
    Véronique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s