Schizophrénie et Intelligence Collective

Parfois lorsque l’on se lance dans l’Intelligence Collective on peut avoir une perception de schizophrénie entre ce que l’on conçoit et ce que l’on expérimente.

Voici ma perception. Expérimenter l’Intelligence Collective repose sur le fait de participer à une conscience qui dépasse celle de chaque individu, cela ressemble à un champ vibratoire (holomorphique), comme une fréquence radio à laquelle chacun serait branché et qui transcende nos pensées. Nous ressentons un grand bien-être car nous expérimentons le « NOUS » réellement, quelque chose de plus grand se produit, nous communions (attention c’est le même élan que ce qui a conduit aux religions, nous y reviendrons). Et pour beaucoup cela se passe dans l’invisible (pensée, esprit, état de conscience modifiée, selon l’expression de chacun) le résultat est que cela s’approche de l’extase mystique ouvrant tout grand le coeur et nous nous sentons vibrer à l’unisson. Tout est alors pensée / énergie, tout va à toute allure, tout est possible et c’est aussi grisant que merveilleux. D’où les distinctions à opérer entre pensée magique, partage des inconscients de chacun et réelle production de quelque chose d’autre, de supra-individus. (Ceci fera l’objet d’un autre développement.)

Après le sentiment de rêve éveillé, c’est le retour dans la matière, dans nos corps, ce qui signifie retrouver toutes les caractéristiques de la matière : limitations, finitude, lourdeurs, toute chose est séquentielle (alors qu’avec la pensée, beaucoup de choses peuvent être pensées en même temps) et c’est aussi la rencontre avec l’autre et ses différences. Dans le pur esprit, la communion s’est faite facilement, sans frontière, de retour dans la matière, les frontières, les territoires, les visages et les corps viennent imposer les différences et force à la séparation, à la désunion et aux limitations. Et c’est alors l’ego qui reprend toute sa place ayant besoin de structure (comme l’impose la matière), de frontière, de cadre, de règles…..Tout ce qui c’était dissous dans l’esprit.

Ainsi, l’intelligence collective nous invite à relever le défi de la schizophrénie où nous entraîne l’expérience de ces deux mondes : « tout esprit » puis « tout matière ». La bonne nouvelle c’est que nous sommes les deux et notre conscience nous permet de créer la passerelle. Encore faut-il en identifier les lois pour faciliter le passage.

Lorsque nous sommes dans le « tout esprit », nous pensons à toute allure, mais lorsqu’il s’agit de réaliser et de concrétiser, nous revenons dans le « tout matière » et nous embrassons nos limitations : une seule bouche pour nous exprimer, deux mains pour taper sur le clavier… ce qui conduit les groupes transhumanistes à rêver de toutes sortes d’implants, nanotechnologies et toutes technologie en général qui pourrait optimiser notre fonctionnement d’être humain actuel. Le risque étant double : quel être humain serons-nous à l’issue (questionnement sur notre humanité) ? et ceux qui pourront se permettre ces développements créeront une élite qui posera alors à terme la question de la sous-humanité (voir mon dernier essai : la Vitalité d’une néo-RenaiSens, notamment la conclusion, site : http://www.christinemarsan.org) et entraînera un potentiel eugénisme.

Ce à quoi nous convoque l’Intelligence Collective c’est à manifester l’humanité 3.0 et à relever le défi de cette apparente contradiction qui se traduit dans les rythmes et les réalisations. Il est possible d’entamer des tonnes de projets en revenant du monde de l’esprit, ensuite cela prend un temps et une énergie considérable à réaliser et lorsque d’autres personnes sont impliquées on revient dans les lois humaines des rapports des individus entre eux. Les ignorer c’est courir à l’échec, les prendre en considération c’est rechercher des solutions et en développant le niveau de conscience de chacun alors nous pouvons partir d’un autre point intérieur et parvenir à ce que nos actions soient moins envahies par les excès de l’ego.

Esprit/ Matière (suite) : Il est aussi délicieux de profiter de la matière : voir les couleurs, sentir les parfums, toucher, aimer, déguster des mets, tant de choses que nos sens, sensations et expériences charnelles nous permettent.

Nous sommes à la croisée des chemins : nous avons développé bien plus que la pensée, nous flirtons avec l’esprit, nous entrevoyons les âmes et nous découvrons comment vibrer au-delà de nos expériences visibles, c’est aussi grisant que nécessitant de comprendre comment cela fonctionne afin d’harmoniser les plans. La physique quantique a ouvert de fabuleux champs de la réalité que nous sommes en train d’expérimenter dans le domaine des sciences humaines, nous manquons de pratique donc de sagesse et de recul.

Et bien entendu, un autre piège est celui de l’ego, qui découvrant de nouveaux pouvoirs sombre dans la griserie des pleins pouvoirs! Chacun pensant qu’il a tout compris et qu’il n’a plus rien à apprendre des autres. Evidemment, on voit bien en quoi cela va en contradiction avec l’essence de l’intelligence colelctive qui requiert l’équivalence humaine pour co-élaborer.

Alors oui le chemin est exaltant comme le défi est immense : il est question de concilier un grand nombre de paradoxes. Encore faut-il les avoir pensé (ou exprimé, nous ne sommes pas les premiers sur le chemin!, loin s’en faut), les discuter ensemble, faire preuve de discernement et de sagesse et précisément la co-élaboration le permet.

Christine Marsan

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Schizophrénie et Intelligence Collective

  1. Christine j’aime beaucoup ce texte qui inaugure une ouverture à oser franchir le porte de la conscience collective, conscience collective longtemps aux mains des plus puissants et des religions. Alors osons nous ouvrir à cette dimension nouvelle de liberté et nous éveiller à ce niveau de conscience bien plus vaste que nous pouvons l’imaginer. Et donc au passage sortir de la souffrance et des maladies psychosomatiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s