Intelligence Collective et Opportunisme

Il est indiscutable que l’expression Intelligence Collective soulève de nombreuses réactions, dont un certain nombre de positives et un vif intérêt par les entreprises.

La question à se poser est alors :
– est-ce un phénomène de mode?
– l’expression d’une lame de fond (changement de paradigme) (j’y ai déjà répondu dans un billet précédent)
– l’occasion de faire du business?

Au moment où le coaching s’essoufle un peu, faisant surtout l’enrichissement des écoles de coaching, l’IC vient à propos pour relancer une opportunité de business. Toutefois, comme le dit une amie et collègue, Marine Simon, l’Intelligence Collective nous dépasse car elle est l’expression de la vie qui passe au travers de nous. Elle s’exprime déjà de multiples façons dans le vivant et prend autant de formes que d’espèces et de collectifs, cependant, en fonction de l’Intention initiale il se passera plus ou moins d’IC réelle.

Par conséquent, celles et ceux qui s’en saisissent pour faire du business, sans éthique, sans cohérence et surtout avec une intention inadaptée ne pourront pas rester longtemps acteurs d’IC. L’incohérence ne pardonne pas et l’IC, au travers du collectif, fait monter l’exigence d’alignement individuel et collectif et conduit à rectifier très rapidement les errances ou les déviances.

Car oui l’IC est multiple et tout ce qui est vivant en rend compte, de l’organisme humain qui, tandis que nous parlons, s’occupe de nous faire respirer, digérer, réguler notre température corporelle, réguler notre immunité….. Autre exemple : la nature qui va manifester des collaborations (symbioses) entre un champignon et un arbre, ou encore des fourmis qui font un pont à plusieurs pour faire passer la colonie au-dessus d’un étang, etc. Et il y a la variété des formes d’IC humaines qui vont de la solidarité en temps de tsunami ou de crises (voir la Grèce et le troc et les monnaies libres) à celle des nazis qui ont faire preuve d’une extraordinaire efficacité dans l’élimination systématique d’autres êtres humains.

Qu’est-ce qui fait alors la différence? L’intention.

Pour la nature : l’intention de trouver les ressources de maintenir la vie, faire perdurer le vivant, en limitant au maximum les compétitions source de consommation d’énergie importante (voir les travaux sur le biomimétisme ou quelques biologistes comme J-M Pelt). Et pour les êtres humains, l’intention est soit tournée vers la vie (durabilité, coopération) soit vers les intérêts personnels (d’individus ou de collectifs) au détriment d’autres et l’on est là dans un tendance vers la destruction.

Il semble que la vie nous invite à optimiser nos talents et que plus la conscience humaine progresse et plus nous sommes tournés vers la coopération (voir les travaux d’anthropologues comme Patrick Tort).

Alors pour honorer l’IC et la faire rayonner au sein d’un collectif, la question consistera à clarifier l’intention qui conduit à vouloir l’utiliser.
Et en ce qui me concerne, je contribue à ce qu’elle participe à la vie, au respect de chacun et au développement d’une intelligence supérieure aux individus qui constituent le collectif et qui respecte une éthique et une déontologie forte, dont le premier article est d’incarner l’IC (cohérence entre dires et pratiques).
Alors l’opportunisme n’a plus sa place, seule une certaine vérité parlera d’elle-même.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Intelligence Collective et Opportunisme

  1. Daline dit :

    thanks for the article. it really helped me a lot.http://www.cathu.net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s