Intelligence Collaborative : quand laisser un groupe s’auto-gérer?

Intelligence Collaborative : quand laisser un groupe s’auto-gérer?

Voici une question-clé : quand un groupe est-il autonome en IC pour faire vivre l’IC au sein de son collectif?

Entre autonomie et dépendance.

La majorité des méthodes d’IC propose des exercices rapides à mettre en place et qui permettent de collaborer facilement, d’échanger des idées, d’augmenter la créativité, cela donne un effet positif et enthousiasmant aux groupes qui y participent. Cependant, la grande question est la pérennité des initiatives.

1- Syndrôme One shot : Comment faire pour que cela ne soit pas un « one shot », un coup dans la marre et que très vite les habitudes reprennent le dessus, comme à la suite des Team building? Hier, deux jours en Ardèche à descendre les torrents et lundi, les mêmes querelles persistent. Aujourd’hui, un Forum Ouvert : enthousiasme, bonnes intentions et quid des plans d’action et des interactions la semaine suivante.

La question qui est posée ici est celle du temps nécessaire au changement, collectif. Nous savons tous que le changement individuel est long et plus encore le collectif. Quels sont les leviers pour transformer l’essai ? Voilà une question à travailler.

 

2- Vouloir aller trop vite : Un autre risque est de vouloir trop tôt lâcher le groupe supposant qu’il va se débrouiller tout seul. C’est alors méconnaître les mécanismes de mise en place d’une identité groupale comme des principes de dynamique de groupe qui peuvent conduire à ce qu’une majorité de personnes s’en aille dans la durée car ils ne s’y retrouvent pas, pour ne pas avoir été entendues ou écoutées dans leurs besoins. Restent alors ceux qui se ressemblent. Ce qui conduit aux points 3 et 4.

3- Respecter la (bio)diversité des groupes : Comment faire pour intégrer la diversité des personnes (âges, motivations, implications, niveau de conscience, travail sur soi, contribution collaborative) ce qui est le propre des entreprises?

4- Comment éviter la consanguinité : la tentation est de réaliser des groupes qu’entre-soi, ayant le même mode de fonctionnement, les mêmes motivations… et prendre alors le risque de passer à côté du principe même de l’Intelligence Collaborative qui réside dans le fait de s’enrichir des différences ? Et aussi, différer les chocs des egos qui peuvent malgré tout avoir lieu. Car pour parvenir à les dépasser, une seule ressource : un véritable travail sur soi qui permet de savoir comment exister autrement qu’en manifestant son égo au détriment d’autrui.

5- Eviter la dépendance : A contrario, comment faire pour ne pas placer un groupe dans la dépendance ? Engager un véritable accompagnement au changement implique un travail dans la durée avec le collectif : pourquoi ? Pour asseoir les transformations et permettre qu’elles deviennent pérennes. Cependant qui dit une guidance dans la durée dit aussi une accoutumance, une dépendance vis-à-vis de l’accompagnement, ce sui est contraire à la motivation même de l’Intelligence Collaborative.

 

Alors, il est question de prendre en considération les diverses variables inhérentes aux difficultés liées au changement aussi bien individuelles que collectives, identifier quels sont les moyens de réponse valables en fonction de la maturité de l’entreprise, quels sont les méthodes actuelles (IC) et bâtir une architecture pédagogique cohérente avec les objectifs de manière à accompagner dans la durée la mise en place effective de transformations réelles et pérennes au sein du collectif et de l’organisation.

 

Christine Marsan

17 mai 2013

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Intelligence Collaborative : quand laisser un groupe s’auto-gérer?

  1. Jérôme LAVENS dit :

    Je partage ton approche et souligne qu’un accompagnement efficace se traduit dans la durée par l’autonomie du groupe. Cette transformation du groupe vient bouleverser son ADN, pour réellement et continuellement aboutir à une CULTURE d’intelligence collaborative.

  2. Ping : Intelligence Collective | Pearltrees

  3. Ping : L’intelligence collective en question : comment s’enrichir des différences des autres ? | Valtao

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s